L'offensive japonaise sur le port de Qingdao, le 31 octobre 1914
Matelots japonais faisant des tranchées près de Tsingtau (Qingdao, capitale de la colonie allemande de Kiao-Tchéou, Jiaozhou)
Rol, agence photographique, Japon, 1914.
1 photographie négatif sur verre ; 13 x 18 cm (sup.)
BnF,département Estampes et photographie, EI-13 (416)
© Bibliothèque nationale de France
L’Allemagne chassée de Chine par le Japon
Concédée par les Mandchous en 1898, Qingdao, en français de l’époque Tsin Tao, doit en théorie rester allemande pour 99 ans. Quelques 5 000 colons s’y installent et y construisent, en style bavarois, bâtiments administratifs, temple luthérien et résidences. Ils y construisent aussi une brasserie demeurée fameuse. Allié de l’Angleterre, le Japon attaque les colonies allemandes de la zone Pacifique. Le siège de la ville commence le 31 octobre, il se termine la 7 novembre par la reddition des troupes allemandes.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu