Hindenburg, commandant en chef des armées allemandes sur le front de l'Est, le 1 novembre 1914
Maréchal Hindenburg
Rol, agence photographique, 1916.
1 photographie négatif sur verre ; 13 x 18 cm (sup.)
BnF, département Estampes et photographie, EI-13 (502)
© Bibliothèque nationale de France
Au secours des Autrichiens
Après avoir chassé les Russes de Prusse Orientale, suite aux victoires de Tannenberg et des Lacs Mazures, le général Hindenburg est nommé commandant en chef des armées sur le front de l’Est. Il lui faut alors aider les Autrichiens, en mauvaise posture en Silésie. Pourtant en infériorité numérique, les Allemands parviennent à fixer les troupes russes dans Lodz, après des combats indécis. Hindenburg y gagne son titre de maréchal. Inséparable de Erich Ludendorff, il apparaît plus que jamais comme le rival désigné du chef d’état-major Falkenhayn.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu