La mêlée des Flandres, le 15 novembre 1914
Blessés belges, français et allemands après la bataille de Calais
Rol, agence photographique, 1914.
1 photographie négatif sur verre ; 13 x 18 cm (sup.)
BnF, département Estampes et photographie, EST EI-13 (405)
© Bibliothèque nationale de France
Le front occidental se stabilise
La mêlée des Flandres est également nommée 1ère bataille d’Ypres : elle constitue la suite immédiate de la bataille de l’Yser, les deux formant ce que les Français appelleront la 1ère bataille des Flandres. À l’issue de durs combats qui s’échelonnent du 20 octobre au 15 novembre notamment autour des villes belges d’Ypres et de Dixmude, elle constitue le dernier grand combat sur le front Ouest de l’année 1914. Les alliés parviennent à endiguer toute avancée allemande. À l’issue de celui-ci, le front est stabilisé de la Suisse à la Mer du Nord. Il ne bougera quasiment plus jusqu’à l’offensive allemande du printemps 1918.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu