Le lancement de la grande offensive de Champagne, le 15 décembre 1914
Marocains combattant en Champagne
Meurisse, agence photographique, Champagne, 1915.
1 photographie négatif sur verre ; 13 x 18 cm (sup.)
BnF, département Estampes et photographie, EI-13 (2555)
© Bibliothèque nationale de France
La première grande offensive de la guerre de tranchées/b>
Le temps n’est pas à la guerre en ce mois de décembre. Néanmoins, les Allemands ont envoyé des troupes à l’est, allégeant de ce fait le front occidental. Désormais en supériorité numérique, Français et Britanniques décident d’une offensive large, de la Somme à Verdun. C’était méconnaître encore une fois la prééminence de la défense sur l’attaque. Les Allemands, bien que moins nombreux, sont bien à l’abri dans leurs tranchées. Les charges successives se cassent sur la résistance des soldats du Kaiser, entraînant des pertes lourdes dans les rangs alliés. Les troupes coloniales s’y illustreront particulièrement.
 
 

> partager