Mandchourie et Corée, de Kharbine à Séoul, de Port-Arthur à Vladivostok
Traduction de la carte d'Etat-major russe
A. Challamel, éditeur, Paris, 1904.
85 x 62 cm
BnF, Cartes et plans, GE C-3295
© Bibliothèque nationale de France
La guerre russo-japonaise tourne autour d’un siège livré à Port-Arthur, base russe en Mandchourie, par des forces terrestres et navales japonaises. Il s'avère difficile pour l’infanterie japonaise de monter à l’assaut des positions défensives russes contre des mitrailleuses et artillerie lourde. Pour les mêmes raisons, l’armée russe qui essaie de lever le siège de Port-Arthur est tenue à distance de la ville, qui est obligée de se rendre. En février 1905, Russes et Japonais se battent pendant trois semaines sur un front de 80 kilomètres à Moukden, les uns comme les autres protégés par des tranchées, avant que les Russes ne se retirent.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu