Au Maroc - La colonne du général Baumgarten occupe Taza
Le Petit journal, supplément du dimanche
24 mai 1914.
BnF, Bibliothèque de l'Arsenal, FOL- JO- 904
© Bibliothèque nationale de France
Au début du XXe siècle les puissances européennes s’affrontent pour l’expansion de leurs colonies. Les derniers territoires indépendants en Afrique en sont les enjeux. Une crise éclata en 1911 au Maroc quand les Allemands envoyèrent le navire de guerre Panther à Agadir pour protester contre l’entrée des Français à Fès et Meknès. Le conflit fut résolu lors de la conférence d’Agadir le 4 novembre. Les Allemands laissaient les mains libres aux Français au Maroc, en échange d’une partie du Congo. Les révoltes des tribus berbères marquent leur opposition à cette invasion. En mai 1914, le général Baulgarten achève la "pacification" du Maroc par la jonction, à Taza, du Maroc occidental et du Maroc oriental. Le Maroc est unifié, il n’y a plus deux Maroc sous le protectorat français. Depuis le rivage tunisien jusqu’à l’Atlantique la France assure la continuité d’un immense territoire. La guerre contre l’Allemagne est alors déclarée. Lyautey reçoit l’ordre de transférer les troupes en France.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu