John Ronald Reuel Tolkien
(1892-1973) — 22 ans en 1914
Laurent Leserre.
Encre de Chine, lavis
© Laurent Leserre, 2014, laurent.leserre.free.fr
Tolkien passe l’essentiel de ses vacances de l’été 1914 en Cornouailles, dont il apprécie les paysages. Puis il séjourne quelques jours chez sa tante, dans le Nottinghamshire. Il y écrit un poème, « Le voyage d’Earendel, l’Etoile du Soir », où apparaissent des motifs développés plus tard dans son oeuvre de fantasy. Il apprend alors l’entrée en guerre du Royaume-Uni. Sa famille s’attend à ce que Tolkien s’engage dans l’armée, mais il veut d’abord terminer son cursus universitaire à Oxford. Il suit parallèlement l’entraînement du corps des officiers dans le parc de l’Université. Après avoir passé avec succès, en juin 1915, son dernier examen en langues et en littérature anglaise, il rejoint le régiment des fusiliers du Lancashire. Il épouse en mars 1916 Édith Bratt. Il est envoyé en France en juin et prend part à la bataille de la Somme dès son déclenchement en juillet.
« Dans une sombre et dangereuse région, Au fond des plus grandes tempêtes, Je n’entendais plus la voix des hommes ; en ces jours les plus anciens J’étais sur la margelle en ruine De l’océan, aux grands échos de sa voix Dont le cri écumant de musique S’abattait en accords incessants Sur la terre à jamais assiégée Par cette guerre éternelle Qui la déchire et la creuse en voûtes et en cavernes En tours et en clochers. » « Chant Marin des Anciens Jours », 4 décembre 1914. In Humphrey Carpenter, J.R.R.Tolkien. Une biographie, 1977, traduction française 1980, Christian Bourgois éditeur, Presse Pocket, 1992.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu