Sans titre, du portfolio Memento.
Willy Jaeckel, 1914-1915.
Lithographie.
Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, Cabinet d'Art Graphique.
© Photo Musées de Strasbourg, M. Bertola. © Adagp, Paris
Ayant rejoint la Sécession berlinoise après des études à Breslau et Dresde, Willy Jaeckel compte parmi les contributeurs réguliers de la revue de Paul Cassirer Kriegszeit fondée dès le début du conflit. On lui doit une série intitulée Memento, inspirée des Désatres de la guerre de Goya et perçue comme un manifeste pacifiste. Également auteur d’une toile monumentale intitulée Angriff, en 1915 (aujourd’hui perdue), Jaeckel est l’un des premiers artistes allemands à représenter le conflit sous l’angle de sa réalité brutale.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu