Calligrammes : poèmes de la paix et de la guerre : 1913-1916
Guillaume Apollinaire (1880-1918), auteur, 1918.
BnF, Réserve des livres rares, RES P-YE-1571
© Bibliothèque nationale de France
Un calligramme est un ensemble de lettres, de syllabes ou de mots disposés de manière à former un dessin. Apollinaire invente ce mot par croisement entre calligraphie et idéogramme dans un poème éponyme ( du grec kallos, « beau », et gramma, « lettre »).

La mandoline l’œillet et le bambou

Ô batailles la terre tremble comme une mandoline
FEMME COMME LA BALLE À TRAVERS LE CORPS LE SON
TRAVERSE la vérité car la RAISON c'est ton Art
Que cet œillet te dise
la loi des odeurs
qu'on n'a pas encore
promulguée et qui viendra
un jour
régner sur
nos cerveaux
bien +
précise & + subtile
que les sons qui nous dirigent
Je préfère ton nez
à tous tes organes
ô mon amie
Il est le trône de la futur SAGESSE
O
nez de la pipe les odeurs cendre
fourneau y forgent les chaînes
O
univers infiniment déliées qui lient les
autres raisons formelles
O
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu