Le prix des guerres
Le Petit journal, supplément du dimanche
Paris, 31 août 1919.
BnF, Département Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme Fol-Lc2-3011
© Bibliothèque nationale de France
Avec l’illustration de plus en plus présente dans les journaux dès la fin du XIXe siècle, le traitement de l’information se diversifie. Si les couvertures du Supplément Illustré du Petit Journal se veulent saisissantes, elles délivrent également, sous une forme imagée, des informations parfois complexes. Ce comparatif du coût des dernières guerres, montrant les combattants de 14-18 totalement accablés, ne préfigure-t-il pas le traitement infographique de l’information en vogue encore de nos jours ? Ce que ne dit pas l'image ce sont les coûts humains de cette guerre. On peut compter 73 799 467 mobilisés, 9 405 315 morts et disparus, 21 219 152 blessés, 7 613 945 prisonniers de guerre… et pour ne parler que de notre pays, la France aura mobilisé 7 891 000 d'hommes, 1 375 800 sont morts, 4 266 000 blessés.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu