feuilletoirs
L'enlèvement d'Hélène




















L'enlèvement d'Hélène
Le Troyen Pâris enlève Hélène, la femme de son hôte Ménélas, le roi de Sparte, avec ses trésors. C'est pour venger cet affront que les Achéens lancent une guerre contre Troie. Pour Homère, qui dans l'Iliade ne rappelle pas l'épisode, Hélène se sent responsable bien que Priam la disculpe en accusant les dieux. Cette question de la culpabilité d'Hélène est au cour de son enlèvement. Des auteurs post-homériques font d'elle une fugitive consentante qui devient même, selon certaines traditions, une femme fatale. Au Moyen-Âge, Pâris enlève Hélène dans le temple d'Aphrodite et l'épouse en grand honneur à Troie. Les enluminures témoignent bien de l'ambiguïté de la situation : certaines la dépeignent plutôt contrainte, encadrée par des soldats, sur d'autres elle semble s'y prêter de bonne grâce, quoiqu'un peu intimidée.