La Muse et les philosophes
Plaque d'ivoire servant de reliure au tropaire de l'église d'Autun
Ve siècle apr. J.-C..
16 x 21 cm
BnF, Arsenal, Ms. 1169 Rés.
© Bibliothèque nationale de France
Les deux parties de cette plaque d'ivoire, dont l'encadrement est mouluré, servaient de reliure au tropaire d'Autun et s'accordent avec le contenu musical de l'ouvrage. À l'origine, cette plaque devait former le couvercle d'un coffret. On ne sait à quelle époque elle fut coupée en deux parties égales. Cette scène sculptée présente une audition musicale : la Muse est encadrée par deux philosophes vêtus à la grecque. L'un est assis sur un tabouret et adopte la posture du penseur, l'autre est debout, les pieds nus : tous deux l'écoutent et la regardent avec attention. La Muse, assise sur un tabouret et coiffée d'un chignon à la grecque, joue d'une cithare à onze cordes et fait vibrer les cordes de l'instrument à l'aide d'un plectre. Ce sujet rappelle le lien entre la musique et les vérités divines.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander