Table iliaque Veronensis I
Atelier de Théodoros ou apparenté, Fragment découvert à Rome ou dans ses environs, fin 1er quart du Ier siècle après J.-C..
Marbre jaune à grain ; H. 10 cm ; l. 10 cm ; ép. 1 cm - 2,15 cm. Dimensions présumées de la table entière : H. 24 cm env. ; L. 26 cm env.
BnF, Monnaies, Médailles et Antiques, Inv. 3318
© Bibliothèque nationale de France
Le bas-relief comprend, au centre, un panneau surmonté d'une frise et, sur les côtés, une suite de bandes horizontales, probablement onze de chaque côté. La frise supérieure et les bandes latérales représentent des scènes tirées des Chants cypriens et de l'Iliade.
Frise supérieure : Diomède et Achille, La requête de Chrysès (chant I de l'Iliade) ; 1re bande : L'assemblée des chefs, Le châtiment de Thersite, La mise à l'eau des vaisseaux (chant II) ; 2e bande : La Teichoscopie, Le duel de Ménélas et de Pâris (chant III) ; 3e bande : Le tir de Pandaros, Ménélas et Machaon (chant IV) ; 4e bande : L'aristie de Diomède, Aphrodite sauvant Enée, Apollon protégeant Enée ? (chant V). Le panneau central illustre l'Iliou Persis. On y distingue une ville fortifiée de murailles, un temple et deux personnages, probablement un guerrier grec et un prisonnier troyen ; le nom d'Énée apparaît. Les inscriptions du recto donnent les titres des chants et des personnages. Le verso de la table est couvert d'un réseau gravé, de 61 cases de côté et contenant une inscription chiffrée de 31 lettres. C'est dans ce diagramme qu'on peut déchiffrer la signature de Théodoros. Les tables issues de son atelier ont probablement été exécutées à l'usage de l'empereur ou de personnages de son entourage.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander