Hector tué par-derrière
Histoire universelle
France, XVe siècle.
Parchemin, 521 feuillets (33,5 x 24,6 cm)
BnF, Arsenal, Ms. 3685 fol. 183v
© Bibliothèque nationale de France
Le Roman de Troie de Benoît de Sainte-Maure fut plusieurs fois mis en prose. On a pu en distinguer cinq versions. La version contenue dans ce premier volume d'une histoire universelle remonte au début du XIVe siècle. Les titres courants du manuscrit indiquent la variété de l'ensemble où elle se trouve insérée : "Ebrieux", "Des Assiriens", "Ebrieux", "Thebes", "Ebrieux", "Amazonnes", "Ebrieux", "Troyans" (notre mise en prose), "Eneides", "Ebrieux", "Troiens Brutus", "Assiriens". La miniature ici présentée figure au début des "Troyans". La scène principale montre la mort d'Hector tué par Achille : tandis qu'Hector se penche pour saisir les armes d'un roi étendu par terre, Achille le frappe de sa lance par-derrière. À droite apparaît le cheval de Troie, muni d'une échelle, par laquelle descendent des guerriers. Au fond, on aperçoit la ville de Troie avec un début d'incendie et la mort de Polyxène et de Priam. Le coup porté par-derrière ne figure pas dans l'épisode de la mort d'Hector du Roman de Troie. Il semble emprunté à la première rédaction de l'Histoire ancienne. Toutes les miniatures des manuscrits de cette version du Roman de Troie illustrant la mort d'Hector montrent Achille le tuant de cette manière. Rappelons que dans l'Iliade, Achille tue Hector en le frappant au cou : il enfonce sa lance à l'endroit ou la clavicule sépare l'épaule du cou (chant XXII, 324-327).
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander