Éole fait à Ulysse un cadeau dont ses compagnons ne sauront pas profiter
Les Travaux d'Ulysse
Theodor van Thulden (1606-1669?), graveur ; Le Primatice (1504-1570), peintre ; Niccolò dell' Abbate (1509-1571), peintre, Paris, Pierre Mariette, 1633.
Gravure à l'eau-forte
BnF, Estampes et Photographie, SNR-3 Van Thulden, pl. 14
© Bibliothèque nationale de France
Éole, entouré de ses six filles et fils, donne à Ulysse le sac qui contient les vents et qui lui permettra de regagner Ithaque rapidement. Hélas, la curiosité des marins d'Ulysse aura raison de cet heureux dénouement car, en ouvrant l'outre, ils libéreront les vents et déclencheront une tempête qui les ramènera à leur point de départ. Théodore Van Thulden retranscrit ici la composition resserrée, à nombreuses figures, du Primatice. L'exécution des figures est propre au maniérisme du XVIe siècle : les corps sont travaillés, les poses contorsionnées. Le drapé que l'on aperçoit dans le quart supérieur gauche, flottant dans les airs, suggérant le volume et le mouvement, est un motif récurrent de cette suite consacrée à l'Odyssée.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander