Massacre des prétendants par Ulysse, Télémaque et Eumée (face A)
Attribué au Peintre d'Ixion, Campanie (Capoue ?), vers 330 av. J.-C..
Cratère en cloche à figures rouges. H. 44,5 cm. ; ø 45,8 cm ; L. 43,3 cm
Musée du Louvre, Antiquités grecques, étrusques et romaines.
© RMN, Hervé Lewandowski
Cette peinture sur vase représente le massacre des prétendants, ces hommes qui convoitent l'épouse et les biens d'Ulysse. Celui-ci revient à Ithaque déguisé en mendiant et réussit l'épreuve de l'arc. Il décoche ensuite une flèche contre Antinoos, l'un des prétendants. S'ensuit une sanglante bataille dont Ulysse, assisté de son fils Télémaque et de son serviteur Eumée, sort vainqueur. On distingue quinze personnages disposés sur plusieurs niveaux ; la variété des physionomies, des attitudes et des angles de vue crée une forte dynamique. En haut et à droite, on aperçoit Eumée, coiffé d'un bonnet de fourrure, brandissant un gourdin noir. Ulysse, en bas à droite, porte le pilos. Télémaque se tient à la gauche de son père. Tous les trois se trouvent près d'une porte dont on voit le linteau et les vantaux entrouverts : ils s'opposent à la masse des prétendants, parfois blessés ou mourants, parfois armés de pièces de vaisselle ou de mobilier en guise d'armes. Seul un homme tente de saisir une épée à l'extrême gauche. L'absence d'armes chez les prétendants inscrit la scène dans la première partie du massacre.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu