"Remarques sur l'Odyssée d'Homère"
Jean Racine (1639-1699), auteur, 1662.
Papier
BnF, Manuscrits, français 12891
© Bibliothèque nationale de France
Quand mon père a écrit ces remarques, en 1662, il avoit vingt-deux ans ; il était à Uzez, nota Louis Racine sur la première page de ce cahier autographe. Peu après avoir commenté les Olympiques de Pindare - travail que nous possédons, conservé dans un carnet analogue et qui témoigne déjà de sa connaissance approfondie de la langue grecque -, Racine rédigea ces remarques, qui constituent le plus long et le plus élaboré de ses travaux d'helléniste. Il s'agit d'une sorte d'abrégé de chaque livre de l'Odyssée, entremêlé de citations du texte grec et enrichi d'explications et de commentaires. Le travail restera inachevé, s'interrompant au livre X. Racine semble s'être notamment appuyé sur les Commentaires d'Eustathe, qu'il possédait dans sa bibliothèque, sans qu'on sache à partir de quelle époque. Ces notes de jeunesse, pleines de fraîcheur et de finesse, et où éclate l'admiration du poète pour Homère, montrent une profonde connaissance de l'ensemble de l'Iliade et de l'Odyssée. Elles sont, avec les lettres de même date, de l'écriture la plus claire et la plus belle que nous ayons de Racine.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander