Bouclier d'Achille
Apologie d'Homère et Bouclier d'Achille
Jean Boivin (1663-1726), auteur ; Gabrielle-Émilie Le Tonnelier de Breteuil Du Châtelet (1706-1749 ; marquise), commentateur, Paris, chez François Jouenne, 1715.
BnF, Arsenal, RES 16-Z-20334, pp. 266-267
© Bibliothèque nationale de France
En 1714, Houdar de La Motte rallumait la querelle des Anciens et des Modernes en publiant une mise en vers de la traduction de l'Iliade par Anne Dacier (1699) où il "corrigeait" et réduisait le texte original dans une démarche qu'il voulait résolument "moderne". L'année suivante, Jean Boivin de Villeneuve prenait le parti des Anciens en faisant paraître son Apologie d'Homère. Cet ouvrage, annoté par Émilie Du Châtelet, témoigne de l'intérêt de la compagne de Voltaire pour ce qu'on appelait alors la Querelle d'Homère.
 
 

> partager
 
 

> l'ouvrage sur Gallica
> l'image sur Gallica : page1, page2
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander