Les noces de Thétis et Pélée
Métamorphoses, Livre XI
Ovide (0043 av. J.-C.-0017), auteur, Flandre, vers 1450-1500.
BnF, Manuscrits, français 137 fol. 151v
© Bibliothèque nationale de France
Du mariage de Pélée et Thétis où furent tous les dieux et déesses, excepté Discorde qui y vint sans prier et y apporta la pomme d'or pour être donnée à la plus belle.

Zeus et Poséidon se disputaient la main de Thétis quand une prédiction assura que le fils qu'elle mettrait au monde serait plus puissant que son père. Aucun dieu ne voulant plus l'épouser, la belle néréide doit s'unir à un mortel : ce sera Pélée, un roi thessalien. Mais la déesse marine refuse et résiste en se métamorphosant successivement en feu, en eau, en vent, en arbre, en oiseau, en tigre, en lion, en serpent et finalement en seiche ! Pelée parvient à la saisir et, vaincue, Thétis se résout à l'épouser. De leur union naîtra Achille, le plus grand des héros grecs. C'est à leurs noces que la déesse Éris, n'ayant pas été invitée, lance sa fameuse "pomme de Discorde" à l'origine de la guerre de Troie.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu