Le songe de Pâris
Recueil des histoires de Troie
Raoul Le Fèvre, auteur, Flandre, 1495.
BnF, Manuscrits, français 22552 fol. 214v
© Bibliothèque nationale de France
Comment Pâris exposa au roi Priam son songe. Et la vision et promesse de la belle Vénus.

Les dieux assistent au mariage de Thétis et Pélée quand Éris, la Discorde, leur jette une pomme d'or destinée "à la plus belle". Héra, Athéna et Aphrodite la revendiquent immédiatement. Personne ne voulant choisir entre elles, Zeus charge Hermès de conduire les trois déesses auprès de Pâris, le beau berger de l'Ida qui, lui, décidera de la plus belle. L'une après l'autre, chaque déesse plaide sa cause avec force faveur : Héra lui promet la royauté sur l'Asie et la richesse ; Athéna, la victoire à la guerre et la sagesse ; Aphrodite, la seule main d'Hélène, la plus belle femme au monde. Sans hésiter, Pâris choisit Aphrodite. Un choix funeste qui ruinera sa famille et sa patrie. Les déesses éconduites se montreront des adversaires acharnées de Troie.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander