Grecs surpris par une tempête
Histoire ancienne jusqu'à César
Maître d'Orose, enlumineur, Paris, 1400?.
BnF, Manuscrits, français 301 fol. 153v
© Bibliothèque nationale de France
Après le sac de Troie, les Grecs rentrent en ordre dispersé : la plupart feront naufrage, ceux qui atteignent leur patrie ne rencontrent que des difficultés et des ennemis. Ménélas veut reprendre la mer au plus vite tandis qu'Agamemnon reste pour sacrifier à Athéna. Les deux frères ne se reverront plus. Alors qu'Agamemnon, Diomède et Nestor rentrent sans trop d'encombres, Ménélas échoue en Égypte et erre huit années en Méditerranée orientale. Dès qu'il rentre à Mycènes, Agamemnon est égorgé par Égisthe, l'amant de sa femme Clytemnestre. C'est Ulysse qui connaîtra le plus long retour, le plus difficile : quittant Troie avec six cents hommes, il ne retrouvera Ithaque que dix ans plus tard, seul, devant affronter une foule de prétendants à son trône.

Nestor raconte à Télémaque les retours des Grecs après la prise de Troie : "Quand sur sa butte, enfin, nous eûmes saccagé la ville de Priam et que, montés à bord, un dieu nous dispersa, c'est Zeus qui, dans son cœur, nous médita pour lors un funeste retour…" (Od. , III, 130-329)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander