Baleines et sirènes dans la mer des cartes
Theatrum orbis terrarum
Abrahamus Ortelius (1527-1598), auteur, 1574.
BnF, Cartes et Plans, Rés. Ge. DD 2005
© Bibliothèque nationale de France
En 1570, Abrahamus Ortelius produit le premier atlas mondial à valeur scientifique. Pour combler les espaces vides, le cartographe peuple les mers de scènes de navigation et de créatures monstrueuses ou merveilleuses. Sur ce détail, un navire ne résiste pas à l'attaque d'une baleine. Plus bas, ce sont des sirènes séductrices batifolent étourdiment. Dans l'imaginaire des marins, la sirène possède une fonction initiatrice. Elle représente les épreuves que doivent passer les terriens pour devenir marins : Le marin doit écouter la sirène, elle lui apprendra à connaître et à apprécier la mer. Mais il ne doit pas se donner à elle. Sinon, il ne reviendra jamais à terre.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu