Désert au pied du mont Ida
Hésione, décor de l'acte II
André Campra (1660-1744), compositeur ; Atelier de Jean Berain (1640-1711), dessinateur et décorateur, vers 1700.
Dessin
BnF, Manuscrits, Rothschild 1460 (1519-3-9) fol. 86 no 443
© Bibliothèque nationale de France
Une légende rapporte que le prince Scamandre aurait quitté sa Crète natale pour fuir la famine avec le tiers des habitants de l'île. Abordant la côte asiatique, ils s'arrêtent près d'une montagne qu'ils appellent Ida en l'honneur de Zeus. Selon l'oracle d'Apollon, ils devaient s'établir là où des ennemis surgis du sol les attaqueraient dans la nuit et cette nuit-là une cohorte de rats envahit leur camp. Scamandre épouse une nymphe de l'Ida qui lui donne un fils, Teucer, le premier roi de Troie. Au cours d'une bataille, Scamandre saute dans le fleuve qui prend alors son nom.
C'est dans une caverne du mont Ida de Crète que Zeus nouveau-né fut caché par sa mère Rhéa pour échapper à son père Chronos qui dévoraient ses enfants. Lorsqu'ils s'établissent en Troade, les immigrés Crétois appellent Ida la montagne alentour. De ses hauteurs, Zeus suivra la guerre de Troie. Les Athéniens n'acceptèrent pas les origines crétoises de Troie. Ils prétendaient que Teucer avait émigré de leur propre cité.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander