Briséis emmenée par les hérauts
Vignettes pour Homère ; cinquante gravures reliées en un volume illustrant l'Iliade et l'Odyssée
Isaac Taylor (1759-1829), graveur ; Johann Heinrich Füssli (1741-1825), peintre, Londres, F. J. Du Roveray, 1er octobre 1805.
BnF, Estampes et Photographie, Ta 5, f. 2
© Bibliothèque nationale de France
C'est parce qu'Agamemnon lui a repris Briséis, sa captive bien aimée, qu'Achille, blessé dans son orgueil, refuse de combattre.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu