Les adieux d'Hector et d'Andromaque
Vignettes pour Homère ; cinquante gravures reliées en un volume illustrant l'Iliade et l'Odyssée
Robert Hartley Cromek (1770-1812), graveur ; Thomas Stothard (1755-1834), peintre, Londres, F. J. Du Roveray, 1er octobre 1805.
BnF, Estampes et Photographie, Ta 5, f. 7
© Bibliothèque nationale de France
Hector, lors des adieux : "J'ai appris à être brave en tout temps et à combattre aux premiers rangs des Troyens, pour gagner une immense gloire à mon père et à moi-même. Sans doute, je le sais en mon âme et mon cœur : un jour viendra où elle périra, la sainte Ilion, et Priam, et le peuple de Priam à la bonne pique."
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu