Retour
Suite
La transmission
La tradition byzantine
Alors que l'éducation classique sombrait en Occident avec l'Empire romain, Byzance veille à la transmission des auteurs anciens. De 425 à 1453, les écoles de Constantinople demeurent les piliers de la tradition classique. Elles perpétuent la connaissance d'Homère, ajoutant au texte original des gloses et des commentaires. C'est grâce à cette tradition orientale que l'Occident redécouvrira l'Iliade et l'Odyssée, quand les lettrés byzantins s'installeront en Italie avec leurs manuscrits grecs après la prise de Constantinople par les Ottomans.
Texte homérique avec commentaires et gloses Odyssée
Empire byzantin, XIIIe- XIVe siècle
BnF, Manuscrits, grec 2403

Ce feuillet présente les douze premiers vers de l'Odyssée dans un grand module au centre de la page, entourés de plusieurs strates de commentaires. Dans l'interligne et en marge du texte, les gloses écrites à l'encre rouge fournissent des synonymes et de courtes explications sémantiques visant à faciliter la compréhension immédiate du texte homérique.
8/12