Retour
Suite
La transmission
Première édition d'Homère
Bien que partielle, l'édition latine d'Homère en 1474 marque une étape considérable dans la redécouverte des œuvres originales. Il faut attendre 1488 pour que paraisse à Florence l'édition princeps de l'Iliade et de l'Odyssée. Deux Grecs installés en Italie assurent l'établissement du texte et sa composition. Une prouesse technique qui ne rencontre pas le succès escompté tant le prix de l'édition est élevé. En 1504, la deuxième édition d'Homère dans un petit format rencontre un succès durable. Ce format "de poche" sera imité par de nombreux éditeurs en Europe occidentale.
Édition princeps d'Homère
Édité par Démétrios Chalcondylès. Florence, 1488.
BnF, Arsenal, Rés. Fol. BL 494 (1)

De nombreux savants grecs, réfugiés en Italie après la chute de Constantinople, contribuent au développement des études grecques. L'un d'eux, Démétrios Chalcondylès, qui enseigne le grec à Florence, assure l'établissement du texte de cette première édition d'après deux manuscrits aujourd'hui perdus. Le Crétois Démétrios Damilas réalise la fonte des caractères tandis que deux Florentins, les frères Nerli, assurent les frais de l'impression.
10/12