Retour
Suite
L'héritage
L'Énéide
Quand au Ier siècle avant notre ère, Virgile veut donner à Rome son épopée nationale, il s'inspire très étroitement d'Homère : narrant les voyages d'Énée après la chute de Troie, son séjour auprès de Didon, la reine de Carthage, ses mésaventures maritimes, la première partie de l'Énéide se présente comme une odyssée ; la seconde partie, contant les guerres pour la conquête du Latium, comme une iliade. Œuvre éminemment politique, l'Énéide vise à inscrire Auguste, le premier empereur romain, dans la lignée d'Énée, fils de la déesse Vénus (Aphrodite).
Énée quitte Troie en flammes
Virgile, Énéide. Vers 1500
BnF, Manuscrits, Français 861 fol. 3
2/11