Retour
Suite
Héra (Junon)
La plus grande déesse olympienne
Héra est traditionnellement représentée comme une matrone majestueuse, habillée d'un voile qui parfois la couvre entièrement, portant une couronne. D'une main, elle tient une grenade, symbole de fécondité, de l'autre un sceptre surmonté d'un coucou. Un paon parade à ses pieds.
Junon d'Argos
Antoine Quatremère de Quincy,
Le Jupiter olympien.
Paris, 1815.
BnF, Histoire, philosophie, sciences de l'homme, J-214
2/3