arrêt sur

Pistes pédagogiques pour collège et lycée autour de l'Odyssée

 
Formidable réservoir d’imaginaire, matrice d’une grande partie de la littérature occidentale, texte à l’origine d’innombrables reprises, l’Odyssée d’Homère est, d’après le critique Gérard Genette, la première "œuvre hypertextuelle".

Cette œuvre répond à plusieurs aspects des programmes de français au collège et au lycée, et permet des approches multiples, éventuellement interdisciplinaires.
 

Au Collège et particulièrement en classe de 6e

On pourra construire une séquence sur l’Odyssée dans le cadre de l’étude des textes fondateurs de la littérature. Celle-ci, quel que soit le thème choisi pour l’aborder, permet une bonne approche de l’héritage gréco-latin de notre civilisation, ainsi que d’aborder de nombreuses notions liées aux différentes techniques du récit, et enfin, de développer le goût de la lecture chez les jeunes élèves grâce à un texte séduisant, riche en péripéties de toutes sortes.
 
 
On pourra également envisager un travail mené en parallèle avec le professeur d’histoire-géographie, qui doit de son côté étudier le monde antique. On pourrait ainsi envisager des travaux communs sur des notions de géographie (en faisant, par exemple, situer sur une carte les différentes étapes du voyage d’Ulysse) ou de civilisation (par exemple, les rituels religieux, le rôle de l’hospitalité, les objets du quotidien liés à la nourriture ou à la toilette, les bateaux et les pratiques de la navigation…).
Les pistes proposées ici s’appuient sur deux thèmes, les héros et les monstres ; on peut aussi, bien sûr, imaginer d’autres approches thématiques, par exemple le panthéon grec ou l’espace dans l’Odyssée. On pourra également mener un travail d’observation et de commentaire iconographique grâce aux nombreuses illustrations, antiques et modernes, de scènes inspirées de l’Odyssée.
 

Au Lycée et plus particulièrement en classe de 1e L

L’Odyssée semble être un support idéal pour traiter l’objet d’étude sur les réécritures. Le corpus présenté ici, qui propose une approche de l’objet d’étude à travers le thème de la descente aux Enfers, permet d’envisager la distinction entre intertextualité et hypertextualité, et une typologie de différentes formes de réécritures (amplification, dérivation, allusion, transposition…).
On pourra aussi, en s’appuyant sur un corpus restreint de réécritures, travailler les notions des genre et de registre préconisées par les programmes de 2nde, ou comme support de révision de ces notions en 1e.

Les pistes pédagogiques proposées s’appuient donc sur un corpus de réécritures d’épisodes de l’Odyssée, d’indications bibliographiques permettant d’élargir facilement ce corpus et d’illustrations.
haut de page