Ce que nous savons d'Homère tient dans sa légende : celle de l'aède aveugle que le Poète met lui-même en scène dans l'Odyssée. Démodocos est inspiré par la Muse qui seule détient la connaissance et la vérité. En le privant du regard, elle l'a doté d'une vaste mémoire et de la faculté de voir au-delà des apparences. L'aède improvise des chants épiques au son de sa lyre, en choisissant un épisode dans un répertoire connu de son public.
C'est ainsi qu'au VIIIe siècle avant notre ère, celui que les Anciens appellent Homère réunit des chants épiques en un seul poème : l'épopée. De la tradition orale, le Poète conserve le style, rythmé par des épithètes et des formules, ainsi que la forme, codifiée dans un vers à six pieds, l'hexamètre. Une forme immuable qui permettra la transmission de l'épopée jusqu'à la fixation du texte au VIsiècle avant notre ère.

Avec l'Iliade, Homère crée une œuvre originale, la première de la littérature occidentale. Construite autour d'une action dramatique – la colère d'Achille et ses conséquences funestes – l'épopée embrasse sur deux mois une guerre de dix ans. Le Poète y déploie toute la gamme des émotions avec un réalisme saisissant où abondent les images et les comparaisons. Ce poème sur la guerre, qui rassemble toute la Grèce en exaltant la bravoure de ses héros, s'achève sur un partage des plus forts sentiments d'humanité : la douleur, le pardon, le deuil.
Dans le même temps, l'Iliade emprunte des éléments aux cinq siècles d'histoire qui séparent le poème de l'époque présumée de la guerre de Troie. Cette transfiguration poétique de l'histoire à travers le mythe dans l'Iliade devient transfiguration de l'espace dans l'Odyssée.
En narrant le retour d'Ulysse après la chute de Troie, Homère offre le premier "roman d'aventures", l'exploration d'un monde archaïque transfiguré sur un mode fantastique par l'épopée. C'est un monde merveilleux peuplé de monstres où Ulysse doit faire preuve de toutes les qualités qui révèlent l'homme. Car l'Odyssée exalte la condition mortelle : Ulysse préfère la vie humaine, sa fragilité et ses souffrances, à toute forme d'immortalité.

Histoire et géographie mythiques des Anciens, œuvres d'apprentissage et de cohésion des peuples grecs, l'Iliade et l'Odyssée furent les manuels d'éducation des Grecs durant toute l'Antiquité, forgeant l'imaginaire de l'Occident. Tragédie, comédie, merveilleux, romanesque, les épopées homériques contiennent en germe toutes les formes de la littérature. Leurs thèmes, leurs personnages campent des archétypes universels et intemporels qui n'ont cessé d'être revisités aux cours des siècles. Source intarissable d'inspiration pour les artistes, l'œuvre reste ancrée dans nos mémoires.

retour