Voyage sur le Rhin

 

Pendant que le corps se déplace, grâce au chemin de fer, à la diligence ou au bateau à vapeur, l'imagination se déplace aussi. Le caprice de la pensée franchit les mers sans navire, les fleuves sans pont et les montagnes sans route. L'esprit de tout rêveur chausse les bottes de sept lieues. Ces deux voyages mêlés l'un à l'autre, voilà ce que contiennent ces lettres.

Préface du Rhin, lettres à un ami
   

     
   

Cet abécédaire suggère un parcours dans les Lettres à un ami. Impressions de voyage, correspondance, emprunts aux guides, récits enchâssés, circuit reconstitué : Hugo conjugue tous les moyens pour proposer son voyage sur le Rhin inspiré de trois escapades – en 1838, 1839, 1840 – en compagnie de Juliette Drouet.
Ce choix d'extraits souligne la variété des genres qui traversent Le Rhin, lettres à un ami, la diversité de ce qui attire et parfois amuse Hugo (et son lecteur), mais aussi l'unité d'un texte qui s'inscrit en priorité dans un acte d'écriture, qu'il s'agisse de commentaires sur les choses vues ou de légendes récrites, puisque tout devient matière et trouve une place dans cette navigation narrative.
Le texte complet peut être consulté sur Gallica.

- Allemand
- Architecture
- Auberge
- Bagage
- Bibliothèque
- Burg
- Chevalier de Saint-Georges
- Compagnons de route
- Contemplation
- Correspondance
- Costumes d'ailleurs
- Dessin
- Digressions à Aix-La-Chapelle
- Distance
- Ecriture
- Fauteuil de Charlemagne
- G-
- Géographie
- Histoire(s)
- Humeur
- Incendie
- Incognito
- Juliette ?
- Kellner
- Langues
- Lettre
- Louis Boulanger
- Malle-poste
- Maüsethurm
- Nain jaune
- Œil de l'ours
- Orthographe
- Paris
- Pécopin et Bauldour
- Pied (marche à)
- Pourboire
- Prison
- Quiproquo
- Rêverie
- Rhin
- Spire
- Touristes
- Transports
- Usines
- Vision
- Worms
- X : Cologne inconnue
- Y
- Zurich