Le prince Murâd Bakhsh
Album "Shir Jang"
École moghole provinciale, vers 1700
168 x 92 mm (page entière : 430 x 295). Gouache sur papier. Double cadre à motif floral doré, marge de papier sablé d'or. Au verso, figurent deux distiques persans, calligraphiés en Nasta'liq, et signés d'Ali al-Katib, mais sans date
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Smith-Lesouëf 247, f. 47v
© Bibliothèque nationale de France
S'il s'agit bien du prince Murad, ce serait ici une peinture faite d'après un modèle plus ancien. Murad Bakhsh était le quatrième fils de l'empereur Shah Jahan. Né vers 1624, il avait été nommé par son père gouverneur du Gujarat.
De tempérament passionné, Murad Bakhsh était un chef militaire de valeur. Lors de la guerre pour la succession de Shah Jahan, Murad fit alliance en 1658 avec Aurangzeb, qui lui laissait le Pendjab, Kaboul, le Cachemire et le Sind.
Mais après l'emprisonnement de leur père à Agra, les deux frères s'opposèrent. Aurangzeb fit mettre Murad en prison à Salimgarh, à Delhi, puis à Gwalior, où il le fit exécuter en décembre 1661. (F.R.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander