Seigneur pathan à cheval
Album "Dames et Seigneurs persans, Ministres, Généraux, Docteurs, et autres peintures parmi lesquelles il se trouvent des modèles d'écriture arabes"
École de Murshidabad, vers 1750
273 x 195 mm (page entière : 404 x 278). Gouache sur papier. Cadre rouge avec une marge peinte ornée d'un motif végétal
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, Réserve OD-43-PET FOL, f. 42 (Collection Gentil)
© Bibliothèque nationale de France
Selon la notice mise au verso par Gentil, il s'agit d'un "seigneur Patan à cheval et armé d'une lance".
Les Pathans étaient des Afghans venus se fixer en Inde. Au XVIIIe siècle, ils avaient acquis une puissance certaine et plusieurs territoires d'Inde du Nord étaient entre leurs mains. Il y avait, depuis 1740, des Pathans établis dans la fertile région du Rohilkand, au Nord-Ouest d'Oudh. D'autres Pathans avaient fondé la dynastie qui régnait depuis 1740 à Farrukhabad.
Stchoukine a émis l'hypothèse que ce pourrait être un portrait de Burhan ul-Mulk qui, originaire de Nishabur en Iran, servit d'abord dans la cavalerie de Farrukh-siyar. Bon militaire, il avait combattu contre Nadir Shah, puis s'était rallié à lui ; il mourut en 1739. Rien cependant ne le prouve. Il y a en revanche une certaine ressemblance entre ce portrait et un portrait équestre de Dara Shikoh conservé à Calcutta, bien que les traits du cavalier soient différents.
La manière de représenter le paysage, au fond, évoque le style de peintures de l'école de Murshidabad. (F.R.)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander