Femme rajpoute
Album "Shir Djang"
Ecole moghole, vers 1660
155 x 83 mm (page entière : 429 x 295). Gouache sur papier. Cadre à motif floral doré, marges de papier sablé d'or. Au verso figurent deux distiques persans, calligraphiés en Nasta'liq en 1650 par Muhammad Arif al-Husayni al-Tirmidhi
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Smith-Lesouëf 247, f. 18
© Bibliothèque nationale de France
Selon l'inscription mise par le possesseur de l'album, cette femme, qui porte un voile en tissu imprimé, est originaire du Rajputana, ou Rajasthan. Cette région de l'Inde, notamment le Mewar, garda, même après sa conquête en 1569 par Akbar, une semi-indépendance. Un réveil et des rébellions de la population hindoue rajpoute eurent lieu à l'époque d'Aurangzeb, qui prenait trop exclusivement en compte les intérêts de l'Islam.
On remarque la manière dont sont peints les arbres et la façon dont le peintre a représenté la robe à bandes horizontales de la dame. (F.R.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander