Femme en costume persan
Album "Shir Djang"
École moghole, première moitié du XVIIIe siècle
174 x 92 mm (page entière : 429 x 295). Gouache sur papier. Cadre à décor floral doré et marge teintée en violet et sablée d'or. Au verso est calligraphié, sans nom ni date, en écriture Nasta'liq, un poème persan de Shahi
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Smith-Lesouëf 247, f. 13
© Bibliothèque nationale de France
Cette femme, debout au bord d'un étang et tenant un nymphéa violet, est une Persane. Le costume qu'elle porte évoque les costumes féminins en usage en Perse à la fin de l'époque safavide, tels que les décrit Chardin vers 1675. La dame est représentée sans son voile, telle qu'elle apparaissait à l'intérieur de la maison.
Cette peinture est sans doute destinée à satisfaire un certain goût pour l'exotisme. Déjà deux siècles avant la venue des Persans en Inde du Nord et le sac de Delhi par Nadir Shah en 1739, les Persans étaient nombreux en Inde et y occupaient des charges importantes ; beaucoup de grands personnages pouvaient avoir des épouses persanes. (F.R.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander