Combat d'éléphants composites montés par des divs
Album "Shir Jang"
École moghole provinciale, seconde moitié du XVIIe siècle
117 x 179 mm (page entière : 295 x 430). Encre sur papier, rehaussée d'or et de rouge. Cadre à motif floral doré, marge bleu de cobalt sablée d'or. Au verso, figure un poème persan de Jami calligraphié à Agra, en Nasta'liq, par le célèbre calligraphe indien Kashmiri Katib, pour le Nawab Shah 'Abd ul-Muttalib Khan, un amir de l'époque d'Akbar
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Smith-Lesouëf 247, f. 33
© Bibliothèque nationale de France
Les divs, démons ou créatures malfaisantes, sont ici empruntés aux modèles iraniens traditionnels, avec une tête animale et un corps difforme. L'origine de cette composition, fréquente dans le bestiaire indien fantastique du XVIIIe siècle et du XIXe siècle et fort appréciée des Européens, n'est pas connue. Peut-être en trouvait-on déjà des exemples à l'époque d'Akbar ?
On retrouve un combat d'éléphants composites très semblable à celui-ci au Victoria Museum, Melbourne, mais son exécution à Udaipur vers 1850, paraît bien postérieure. (F.R.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander