bangala"/> BnF - Miniatures et peintures indiennes
Varngala, "de la région du Bengale" (?) en sanskrit, sous la peinture : bangala
Recueil de peintures Radjpouth
Ecole moghole provinciale, rajpoute, fin du XVIIIe siècle ?
120 à 124 x 77 à 84 mm la feuille, chacune dans un encadrement (305 x 200 mm). Gouache sur papier ; 38 feuilles, dont 2 de garde.
Ragamala : album de 36 peintures orné de motifs floraux dorés (tranches bordées en papier saumon) assemblées en paravent ; les folios sont réunis dans le sens de la longueur. Reliure ornée de filets estampés à froid et d'une plaque centrale, d'écoinçons et de fleurons recouverts de papier doré estampé
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Smith-Lesouëf 231, f. 24
© Bibliothèque nationale de France
Devant un petit édifice (temple ?), à l'entrée duquel se tient un léopard (cita en ourdou) apprivoisé, est assis un jeune ascète sans doute Brahmane, comme le montre le cordon passé sur son épaule gauche ; il récite des formules sacrées à l'aide d'un rosaire, qu'il tient de la main droite, caché par une gomukhi (sorte de sac disposé au poignet, en sanskrit). Devant lui sont disposés une lampe, des fleurs et divers objets destinés au culte.
"Il est une rivière appelée espérance ; ses eaux sont les désirs ; elle est agitée par les flots de la concupiscence ; elle a pour crocodiles les passions, pour oiseaux les réflexions ; elle mine l'arbre de la fermeté planté sur ses bords, le gouffre de l'aveuglement en rend la traversée très difficile ; ses bords escarpés sont les montagnes des soucis : les victorieux ascètes au cœur pur qui en ont atteint l'autre rive sont remplis de joie."
Bhartrhari, Les Stances érotiques, morales et religieuses [III, 11], trad. P. Regnaud, Paris, 1875
(G. C.)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu