Kedara, sous la peinture : kedara
Recueil de peintures Radjpouth
Ecole moghole provinciale, rajpoute, fin du XVIIIe siècle ?
120 à 124 x 77 à 84 mm la feuille, chacune dans un encadrement (305 x 200 mm). Gouache sur papier ; 38 feuilles, dont 2 de garde.
Ragamala : album de 36 peintures orné de motifs floraux dorés (tranches bordées en papier saumon) assemblées en paravent ; les folios sont réunis dans le sens de la longueur. Reliure ornée de filets estampés à froid et d'une plaque centrale, d'écoinçons et de fleurons recouverts de papier doré estampé
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Smith-Lesouëf 231, f. 28
© Bibliothèque nationale de France
Dans un pavillon situé au milieu d'un lac, à la pleine lune, un ascète joue de la bin. Un prince est venu l'écouter ; un batelier dans sa barque l'attend au pied du pavillon.
Cette représentation de Kedara semble avoir eu cours à partir du XVIIIe siècle seulement.
(G. C.)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu