Nata, sous la peinture : nata
Recueil de peintures Radjpouth
Ecole moghole provinciale, rajpoute, fin du XVIIIe siècle ?
120 à 124 x 77 à 84 mm la feuille, chacune dans un encadrement (305 x 200 mm). Gouache sur papier ; 38 feuilles, dont 2 de garde.
Ragamala : album de 36 peintures orné de motifs floraux dorés (tranches bordées en papier saumon) assemblées en paravent ; les folios sont réunis dans le sens de la longueur. Reliure ornée de filets estampés à froid et d'une plaque centrale, d'écoinçons et de fleurons recouverts de papier doré estampé
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Smith-Lesouëf 231, f. 35
© Bibliothèque nationale de France
Scène de bataille. Le guerrier personnifie les sentiments héroïques (vira en sanskrit) et furieux (raudra en sanskrit).
Fréquemment, dans l'Inde ancienne, un souverain partait à la "conquête des orients" (dig-vijaya), tel le roi Raghu du Raghuvamsa de Kalidasa.
La littérature indienne exalte l'héroïsme guerrier : ainsi la célèbre épopée du Mahabharata, qui compte plus de 90 000 vers dans les versions du Nord, relate la dispute et la guerre entre les Kaurava (descendants des Kuru) et les Pandava (descendants de Pandu).
Plusieurs sections de l'Arthasastra ("traité [de la science] des intérêts") décrivent en détail l'art de la guerre.
(G. C.)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu