Le prince Dara Shikoh et le sage Mulla Shah
École moghole, vers 1635
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Persan 98, f. 355. Collection du surintendant Fouquet ; achat pour la Bibliothèque du roi, 1667
© Bibliothèque nationale de France
Second tome du Futuh-i ibn A'sam, ouvrage historique sur les débuts de l'Islam, traduit de l'arabe en persan, ayant appartenu au surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet qui possédait dans la riche bibliothèque de son château de Saint-Mandé plusieurs manuscrits d'origine orientale. Ce petit volume a été copié en Inde en 1621 et est mentionné dans l'inventaire dressé à la suite du procès intenté à Fouquet, en 1665. Deux ans après, il fut acquis pour la Bibliothèque du roi. Il comporte deux miniatures ; celle exposée est collée sur le f. 355 et en masque en partie le texte manuscrit. Le prince Dara Shikoh, fils aîné et héritier présomptif de l'empereur Shah Jahan (régnant 1628-1658), s'intéressait à la philosophie comme à la religion. À l'image de son ancêtre Akbar qui prônait une large ouverture d'esprit, Dara Shikoh rencontrait souvent les sages de son époque, aussi bien hindous que musulmans. Ici, il est représenté en compagnie de Mulla Shah qui fut son guide spirituel et qui appartenait au célèbre ordre mystique soufi de la Qadiriyya.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander