L'empereur Muhammad Shah
Album "Dames et Seigneurs persans, Ministres, Généraux, Docteurs, et autres peintures parmi lesquelles il se trouvent des modèles d'écriture arabes"
École moghole, vers 1740
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, Réserve OD-43 PET FOL, f. 27. Don du colonel Gentil, 1785. Cat. RH n° 119
© Bibliothèque nationale de France
L'empereur, auréolé, est assis sur un trône, vêtu d'un jama blanc à semis de fleurs, d'un patka doré brodé de fleurs et d'une autre ceinture de rubis ; il porte une bague d'archer sur le pouce droit ; debout derrière lui, un serviteur agite un morchhal. Abul-Muzaffar Nasir ud-Din Muhammad Shah (régnant 1719-1748) accéda au trône à l'âge de dix-neuf ans grâce aux « faiseurs de rois », les frères Barha Sayyid dont la chute survint peu après. Muhammed Shah était connu sous le nom de Rangila, « amoureux des plaisirs ». Il occupa le trône durant près de trente ans. Sous son règne, l'art de la miniature moghole connut son chant du cygne, mais c'est en son temps que s'accéléra le grand déclin de l'empire, notamment avec le sac de Delhi perpétré en 1739 par Nadir Shah.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu