Bajazet amené devant l'empereur Tamerlan
Album "Princes et Seigneurs Indiens"
Lucknow, vers 1750
Au recto de chaque feuillet, une miniature figurant des princes et des seigneurs indiens, et au verso, une illustration botanique
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, Réserve OD-51-4, f. 9. Don du colonel Gentil, 1785. Cat. RH n° 150
© Bibliothèque nationale de France
Auréolé, Tamerlan reçoit le souverain turc Bajazet (vaincu après la bataille d'Ancire, en 1402). Un serviteur tient au-dessus de l'empereur un chhattran doré, bordé de cinq rangs de perles. Les extrémités des accoudoirs du trône sont des têtes de lions, en or et pierres précieuses. Le ciel est lavé d'or à la manière de l'école de Faizabad et le sol recouvert d'un tapis, typique du début du XVIIIe siècle.
L'histoire, familière aux Européens, a souvent été représenté par les peintres indiens. Gentil fut certainement sensible à cet épisode, puisqu'il exhorta le roi de France à défendre l'empereur des Indes en souvenir de la magnanimité de Tamerlan : « Sire, […] j'ai instruit le grand Vizir de cet Empire, de Votre heureux avènement au Trône. […] Chaalem 2e qui ne règne aujourd'hui que sur les ruines de Delly sa capitale, implore votre secours en vous disant : Tamerlan le premier de ma race, après la Victoire qu'il remporta à Ancre sur Bajazet, délivra tous les Français qu'il trouva dans le camp de cet empereur ottoman. »
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander