Portraits des empereurs Akbar et Humayun
École moghole, vers 1770
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Réserve Smith-Lesouëf 246, f. 7v-8. Collection du colonel Gentil ; collection de l'éditeur Firmin Didot ; don Smith-Lesouëf, 1913
© Bibliothèque nationale de France
Cet album, qui contient une suite de portraits de vingt des souverains timourides, depuis Tamerlan (fin du XIVe siècle) jusqu'à Shah Alam II (1759-1806), a appartenu au colonel Gentil. Ces portraits, destinés aux voyageurs qui souhaitaient garder une galerie souvenir des empereurs de l'Indoustan, étaient souvent stéréotypés, d'une part parce que la majorité de ces effigies étaient rétrospectives, mais aussi parce que ces peintures se faisaient en série. Néanmoins, cette suite, copiée d'après des originaux de la collection impériale, est particulièrement soignée et somptueuse. Chaque trône est différent et l'on n'a pas lésiné sur l'emploi de feuilles d'or. Akbar (régnant 1556-1605) est ici représenté âgé et tient sur sa main gantée un faucon, allusion à sa passion pour la chasse ; son fils Humayun est reconnaissable à son turban qui était à la mode à son époque, notamment à Kaboul, lorsqu'il y était en exil.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander : page1, page2