Baz Bahadur et Rupmati
Album "Batailles et sujets historiques de l'Inde et de Perse"
Par Faizullah Khan
Lucknow ou Faizabad, vers 1750-60
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, Réserve OD-44-FOL, f. 25. Don du colonel Gentil, 1785. Cat. RH n° 186
© Bibliothèque nationale de France
Malik Bayazid Baz Bahadur vécut au temps de l'empereur Akbar (régnant 1556-1605). Son amour pour la poétesse et chanteuse hindoue Rupmati est resté célèbre et on peut encore voir à Mandu les restes des palais surplombant la vallée de Narbada qu'il fit construire pour sa maîtresse. Il fut le dernier sultan du Malwa, en Inde centrale ; en 1561, les armées impériales envahirent son royaume, l'obligeant à prendre la fuite. Ruptami préféra se suicider. Baz Bahadur et Rupmati sont accompagnés par deux serviteurs, dont l'un est en partie dissimulé dans un fourré. Les chevaux sont teintés en bleu et rouge, et leurs crinières tressées et ornées. Baz Bahadur porte le long jama de la période de Muhammad Shah sous une tunique hivernale. Faizullah Khan est un de ces artistes qui, faute de mécène à la cour impériale, quittèrent Delhi pour s'installer dans d'autres cours princières. Après le sac de Delhi en 1739, le Nawab Safdar Jang, un temps ministre, puis gouverneur du Cachemire, ramena avec lui Faizullah. Le retour de celui-ci permit à la peinture moghole de renaître au cours du XVIIIe siècle. Le destin tragique de couples d'amants tels que Baz Bahadur et Rupmati, Sohni et Mahinval, Yusuf et Zulaikha ou Leila et Majnun, connurent alors une grande faveur.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander