L'évanouissement de Madhava
Album "Batailles et sujets historiques de l'Inde et de Perse"
« Maître aux feuilles d'automne », suiveur de Muhammad Faqirullah Khan
Farrukhabad, vers 1760
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, Réserve OD-44 FOL, f. 22. Don du colonel Gentil, 1785. Cat. RH n° 194-1
© Bibliothèque nationale de France
Une douzaine de musiciennes, assises devant un ermitage où résident des ascètes yogini, donnent un concert. Elles pratiquent divers instruments de musique, tabla, tanpura, bin et sarangi, tandis que d'autres chantent. Au premier plan, Madhava évanoui est secouru par deux femmes.
Le sujet représente un épisode de l'histoire de ce jeune brahmane, très doué pour la musique – on le représente souvent accompagné d'une bin. Amoureux de Kamalakandala, mais chassé par le père de celle-ci, il partit en exil et connut diverses aventures. La scène la plus connue le montre s'évanouissant à la nouvelle de la mort de Kamalakandala, mais le peintre semble avoir fait un amalgame avec un autre épisode, où Madhava interrompt un concert à cause d'une faute de rythme due à un joueur de percussion à qui il manquait un pouce. Or, à y regarder de près, c'est effectivement le cas de celle qui joue du tabla. Ici, ce serait donc la sensibilité musicale de Madhava qui provoque son évanouissement !
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu