Portrait de Sultan Muhammad Adil Shah et, en regard, celui de son Premier ministre Ikhlas Khan
Deccan, Bijapur, vers 1680
Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Réserve Smith-Lesouëf 233, f. 5v-6. Collection Auguste Lesouëf ; don Smith-Lesouëf, 1913
© Bibliothèque nationale de France
La dynastie musulmane des Adil Shahi fut fondée en 1489. Elle connut neuf sultans jusqu'à ce que son territoire soit annexé par l'empereur moghol Aurangzeb en 1686. C'est durant le règne du septième souverain de Bijapur, Muhammad Adil Shah (régnant 1627-1656), que ce royaume connut sa plus vaste extension. Le mausolée construit à sa mort témoigne encore de cette puissance, puisque cet exceptionnel monument, le Gul Gumbad, qui s'élève à l'intérieur de la forteresse de Bijapur, est réputé avoir le plus grand dôme après celui de Saint-Pierre de Rome. Par leur situation géographique, les dynasties du Deccan étaient de culture mixte, marathe, persane, voire africaine. Il n'était pas rare d'y rencontrer des officiers d'origine africaine, certains d'entre eux accédant même à des situations importantes à la cour. Ce fut le cas d'Ikhlas Khan, un Abyssin, qui fut Premier ministre de Muhammad Adil Shah et eut une grande influence sur son souverain. Il est ici muni d'une rondache et d'une longue épée droite, typique du Deccan.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu