L'esclave Nazir présente à l'empereur Aurangzeb la tête de Dara Shikoh
Album "Histoire de l’Inde depuis Tamerlank jusquà Aurangzeb"
56 miniatures par Manucci
Golconde, miniatures peintes entre 1678 et 1686
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, OD-45 PET FOL, f. 14. Saisie des commissaires du gouvernement provisoire de Napoléon Bonaparte à Venise, sous la directive de Gaspard Monge, 1797. Cat. RH n° 226-12
© Bibliothèque nationale de France
Aurangzeb (régnant 1658-1707), assis sur le trône, tient une longue épée du Deccan. Un homme nommé Nazir, que Dara Shikoh, le frère aîné d'Aurangzeb, aurait jadis maltraité, apporte la tête de Dara sur un plat. L'exécution de Dara Shikoh eut lieu le 30 août 1659, permettant à Aurangzeb de régner sans partage après l'élimination de ses trois frères.

Ces miniatures, véritables documents historiques, seraient des copies d'originaux conservés dans le trésor du palais impérial, à Delhi, et auraient été réalisées entre 1678 et 1686, selon les dires du Vénitien Niccolo Manucci, grâce à l'aide de Mir Muhammad, frère nourricier du prince Shah Alam. Cette suite, d'une grande unité stylistique, a probablement été réalisée par un même artiste, originaire de Golconde. Les couleurs sont franches et les applications à la feuille d'or, largement utilisées, rehaussent l'éclat du mobilier, des textiles, des harnachements et des armes. Bien que le dessin soit celui, quelque peu raide, d'un copiste, la richesse de la palette et l'emploi d'une gouache épaisse frottée à l'agate confèrent à chaque peinture un bel aspect lustré, précieux et éclatant comme l'émail.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander