Album de trente portraits de princes et dignitaires du temps de l'empereur Aurangzeb
Golconde, vers 1706-1707
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, OD-61-4, f. 7v-8. Acquis de la collection du marquis Jacques-Louis de Beringhen, 1731. Cat. RH n° 234
© Bibliothèque nationale de France
À gauche : Muhammad Azam, fils d'Aurangzeb : Prince Muhammad Azam Shah, troisième fils d'Aurangzeb et de la Begum Dilras Banu, fille de Shah Nawaz Khan Safawi. Selon le testament d'Aurangzeb, l'empire devait être divisé entre ses trois fils survivants. Azam Shah refusa ce partage, voulant obtenir tout le pouvoir.
À droite : Raja Man Singh, premier commandant des Rajputs.

Cet album est le premier ouvrage indien entré dans la collection du Cabinet des département des Estampes et de la Photographie du roi. Il s'agit d'un de ces albums du Deccan, suites de portraits de souverains et dignitaires indiens comme il s'en peignit en grand nombre vers la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle. À partir de 1652, Aurangzeb (régnant 1658-1707) passa la majeure partie de son existence dans cette région pour y consolider son pouvoir et agrandir son empire. Le présent album ne comporte que des membres de sa famille et de la cour. Les portraits y sont très stéréotypés : la forme des turbans distingue les hindous des musulmans ; les empereurs et les membres de leur famille portent des aigrettes noires à leur turban, ainsi que de nombreux bijoux ; les seigneurs rajputs n'ont que des moustaches.
 
 

> partager
 
 

> l'image sur Gallica : page1, page2
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander