Voitures à l'indienne qu'on nomme en général palanquins
Album "Eléphans, Palanquins et autres usages indiens"
Par Navaz Singh
Company School, Faizabad, vers 1770
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, OD-37-4, f. 15v-16. Don du colonel Gentil, 1785. Cat. RH n° 280 (3-4)
© Bibliothèque nationale de France
Les palanquins indiens étaient d'une grande diversité de formes et d'usages, chacun ayant une dénomination spécifique. Ici, il s'agit de palanquins chandol et nalki. À gauche, palanquin fermé, pour les femmes du zenana, qui se porte avec des barres parallèles se terminant par des boules de cuivre. À droite, très riche palanquin de couleur jaune, avec auvent et surmonté d'un dôme, maintenu par huit colonnettes en forme de balustres et arcs polylobés. Il se porte avec trois barres parallèles terminées par des boules de cuivre. Ce palanquin très élaboré est celui d'un grand personnage, voire d'un empereur.
 
 

> partager
 
 

> l'image sur Gallica : page1, page2
 
 
 

 
> copier l'aperçu